Comment créer un jardin vertical écologique en intérieur ?

C’est une question qui vous titille depuis un moment déjà, n’est-ce pas? Vous avez toujours été passionnés par les plantes, que ce soit pour leur beauté, leur senteur ou encore pour leurs vertus thérapeutiques. Mais voilà, vous habitez dans un petit appartement en centre-ville, avec seulement un petit balcon pour vous permettre un contact avec la nature. Comment alors cultiver votre amour pour les plantes sans avoir un grand espace extérieur ? La solution est peut-être dans l’aménagement d’un jardin vertical. Alors, comment créer un jardin vertical écologique en intérieur ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Un jardin vertical, c’est quoi ?

Un jardin vertical est un système de culture qui permet de cultiver des plantes sur un mur, à la verticale. Il s’agit d’une excellente solution pour les personnes qui manquent d’espace, mais qui souhaitent malgré tout avoir un petit coin de verdure chez eux. Le jardin vertical est aussi appelé mur végétal et peut être installé aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Il peut accueillir une grande variété de plantes, allant des fleurs aux légumes, en passant par les plantes aromatiques.

A voir aussi : Quels sont les avantages des maisons passives en termes d’énergie ?

Comment choisir les plantes pour votre jardin vertical ?

Il est important de bien choisir les plantes que vous allez installer dans votre jardin vertical. Privilégiez les plantes qui ne nécessitent pas beaucoup d’espace pour leur développement. Les plantes aromatiques, comme le thym, le romarin ou la menthe, sont parfaitement adaptées pour un jardin vertical. Vous pouvez aussi y ajouter des fleurs pour apporter de la couleur à votre intérieur. N’hésitez pas à sélectionner des espèces de plantes différentes pour créer un beau contraste de couleurs et de textures.

La préparation du mur pour votre jardin vertical

Avant de commencer à installer votre jardin vertical, il faut préparer le mur sur lequel il sera fixé. Il est recommandé de peindre le mur avec une peinture anti-humidité pour éviter les problèmes d’infiltration d’eau. Vous pouvez aussi choisir de poser un film plastique sur le mur pour le protéger. Une fois que votre mur est bien préparé, vous pouvez commencer à installer le système de culture.

A voir aussi : Guide pour planifier votre périple en bikepacking

L’installation du système de culture

Le système de culture d’un jardin vertical se compose de plusieurs éléments :

  • Les pots : Ce sont eux qui vont accueillir les plantes. Vous pouvez utiliser différents types de pots, comme des jardinières, des bacs ou même des bouteilles en plastique que vous auriez recyclées.
  • Le système d’arrosage : Pour un jardin vertical, l’arrosage peut se faire par le haut. L’eau descend alors par gravité et arrose toutes les plantes. Vous pouvez installer un système d’arrosage automatique, qui sera plus pratique si vous n’êtes pas souvent chez vous.
  • Le support : C’est lui qui va soutenir les pots. Il peut s’agir d’une structure en bois, en métal ou même en plastique. Il doit être suffisamment solide pour supporter le poids des pots et des plantes.

Pour installer votre jardin vertical, commencez par fixer le support sur le mur. Vous pouvez ensuite y suspendre les pots, en veillant à bien les espacer pour que les plantes aient suffisamment de place pour se développer. Enfin, installez le système d’arrosage.

L’entretien de votre jardin vertical

Un jardin vertical demande un entretien régulier, mais pas plus contraignant que celui d’un jardin traditionnel. Il faut veiller à arroser les plantes régulièrement, à leur apporter de l’engrais si nécessaire et à les tailler pour qu’elles gardent une belle forme. De plus, comme le jardin est en intérieur, il faut veiller à ce qu’il bénéficie d’une bonne luminosité. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez installer des lampes horticoles pour compenser le manque de lumière naturelle.

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour créer un jardin vertical écologique en intérieur. C’est un projet qui demande un peu de travail, mais le résultat en vaut la peine. Alors, à vos outils!

Le choix des supports pour votre jardin vertical

Avant de se lancer dans l’installation de votre jardin vertical, un élément crucial à ne pas négliger est le choix des supports qui accueilleront vos plantes. Plusieurs options sont à votre disposition. La première est l’utilisation de palettes en bois, très tendance actuellement et qui offrent de nombreux avantages. Faciles à se procurer et à travailler, les palettes en bois permettent de créer facilement des compartiments pour chaque plante. Elles sont également très résistantes et durables dans le temps.

Si vous êtes à la recherche d’une solution plus économique et écologique, les bouteilles en plastique peuvent être une alternative intéressante. En effet, les bouteilles en plastique peuvent être transformées en jardinière verticale. Il suffit d’y faire quelques trous pour laisser l’eau s’écouler et de les fixer sur le mur.

Enfin, si vous souhaitez donner un aspect plus moderne à votre intérieur, les systèmes de pots suspendus ou les murs végétaux prêts à l’emploi peuvent être une bonne solution. Très esthétiques, ils se fondent facilement dans le décor et permettent un gain d’espace significatif.

Quel que soit le support que vous choisissez, veillez à ce qu’il soit bien adapté à la culture verticale de vos plantes et qu’il offre assez d’espace pour leur croissance.

Les plantes idéales pour un jardin vertical

Maintenant que vous avez choisi le support de votre jardin vertical, il est temps de se pencher sur le choix des plantes. Toutes les plantes ne sont pas adaptées à la culture verticale. Pour un potager intérieur par exemple, privilégiez les herbes aromatiques. Non seulement elles sont adaptées à la culture verticale, mais en plus, elles seront d’une grande utilité dans votre cuisine.

Parmi les plantes aromatiques les plus adaptées à la culture verticale, on peut citer le basilic, le persil, la ciboulette, la coriandre. Elles sont faciles à entretenir et ne nécessitent pas beaucoup d’espace pour grandir.

Pour apporter une note de couleur à votre intérieur, pensez aux plantes grimpantes. Lierrre, clématite, jasmin d’intérieur, elles sont idéales pour un jardinage vertical et dégagent souvent un parfum agréable.

Enfin, n’oubliez pas les plantes dépolluantes comme le philodendron ou le spathiphyllum qui purifieront l’air de votre intérieur tout en embellissant votre mur végétal.

Conclusion

Vous l’aurez compris, créer un jardin vertical en intérieur n’est pas une tâche compliquée. Que vous disposiez d’un petit balcon ou d’une terrasse, ou que vous viviez en appartement, les jardins verticaux sont une solution idéale pour cultiver vos plantes préférées, même en manque d’espace. Les options sont nombreuses, que ce soit en termes de supports avec les palettes en bois ou les bouteilles en plastique, ou en termes de variétés de plantes, entre les herbes aromatiques, les plantes grimpantes et les plantes dépolluantes. Alors n’hésitez plus, lancez-vous dans l’aventure du jardinage vertical et apportez une touche de verdure à votre intérieur !

Copyright 2023. Tous Droits Réservés